Riposte Covid-19 : le Gouvernement gabonais facilite les populations.

0
193

Désormais en dehors des centres de vaccination fixes et mobiles habituels, les populations peuvent aller se faire vacciner dans les structures privées de vaccination de leur choix.

A cet effet les cliniques privées suivantes ont été retenues :

– El Rapha ;
– L’Union Médicale ;
– Inter entreprise ;
– Meo-Medi-Espoir du Haut de gué gué ;
– Espoir de L’espérance Owendo ;
– SOS Médecin.

Pour ce qui est des pharmacies, celles où les populations peuvent aller se faire vacciner sont :
– la pharmacie Marie Jeanne ;
– La pharmacie les Forestiers ;
– La pharmacie Ste Antoine ;
– La pharmacie des Facultés ;
– La pharmacie du commissariat central;
– La pharmacie le Président
– La pharmacie Espérance des Cocotiers ;
– La pharmacie Elbous d’Owendo ;
– La pharmacie Hirondelle ;
– La pharmacie Nimigolet du PK8 ;
– La pharmacie Kiyine aux 3 quartier.

Toutefois, les populations devront débourser la modique somme de 5 000 francs CFA correspondant à l’utilisation de leurs consommables. Le vaccin en lui-même reste totalement gratuit.

Le Copil, le gouvernement et le secteur privé mutualisent ainsi leurs efforts être encore plus efficace dans la lutte contre cet ennemi invisible qui n’a déjà causé tant de décès. Le Copil n’est donc plus seul à vacciner, il peut compter sur l’appui des professionnels du secteur privé.

Il faut préciser qu’avant hier et hier le site d’Angondjé a vacciné jusqu’à 22h. D’après le Dr Marcia Angue, Responsable de la Centralisation Des Données du COPIL, : « Le nombre de personnes vaccinées par jour a triplé. » avant de rajouter que : « La fréquence d’approvisionnement en vaccins a été augmentée à deux rotations par semaine. » Ceci afin de faire face à la forte demande en vaccins enregistrée ces derniers temps et dans les jours à venir.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici