PAT : Rose Christiane Ossouka Raponda va accélérer la livraison des chantiers de l’enseignement supérieur

0
146

C’était a faveur d’une audience accordée au chef du gouvernement en présence des ministres de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique par Ali Bongo Ondimba le mercredi 09 février 2022. L’éducation, la formation, l’emploi des jeunes et les conditions d’apprentissage sont des priorités du président de la République.

C’est pourquoi, ils figurent en bonne place dans les priorités du plan d’accélération de la transformation, la feuille de route du gouvernement.

Le Chef du gouvernement, Rose Christiane Ossouka Raponda, Pr Patrick Mouguiama Daouda et Camelia Ntoutoume Leclerq sont allés faire un point détaillé des chantiers en cours dans le secteur de l’enseignement supérieur au numéro un gabonais. Qu’il s’agisse, de l’école de commerce de Port-Gentil, de l’école du bois de Boue et les travaux en cours au sein de l’université Omar Bongo, tout est passé au crible par Ali Bongo Ondimba qui a rappelé aux membres du gouvernement l’impérieuse nécessité d’accélérer la cadence.

« Notons que la formation est au cœur de la politique du chef de l’Etat. Et la volonté de notre pays, à travers le Plan d’Accélération de la Transformation c’est de reformer notre système éducatif et de faire de l’enseignement supérieur l’un des moteurs de croissance économique. » indique le communiqué de la Présidence de la République.

Au terme de cette séance de travail au sommet sur l’évolution des travaux de réhabilitation et d’extension dans les universités et grandes écoles du Gabon, le président de la République a donné des conseils et orientations à cette délégation pour que les travaux soient livrés dans les meilleurs délais comme c’est déjà le cas au niveau de l’éducation nationale. Il faut dire que l’éducation est au cœur des priorités de la politique d’Ali Bongo Ondimba. C’est pourquoi, le 21 mai 2021, il avait personnellement mandaté le Coordinateur Général des Affaires Présidentielles qui était alors, Noureddin Bongo Valentin, pour s’imprégner de l’évolution des travaux. Ce dernier en avait d’ailleurs pour deviser avec les étudiants, recueillit leurs attentes avant de les remonter fidèlement au Chef de l’Etat.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici