L’industrie gabonaise du bois félicitée par la République du Togo.

0
50

Foli-Bazi Katari reçu en audience par le Chef du gouvernement.

Après la mesure d’interdiction des exploitations des grumes adoptée en 2009, par les autorités gabonaises, le processus d’industrialisation de la filière bois s’est poursuivi avec la transformation tous segments confondus.
C’est tout le sens donné à cet entretien accordé au ministre en charge de l’environnement et des ressources Forestières de la République du Togo, par le Premier Ministre Rose Christiane Ossouka Raponda à la Primature.

Au centre des échanges les questions de coopération bilatérales. Le pays ami souhaite s’inspirer de l’expérience réussie du Gabon en matière d’exploitation durable du bois, de création de valeur ajoutée et d’emplois dans la filière, ainsi que de protection des forêts.

Pour Foli-Bazi Katari, « le Gabon est un pays forestier, il est tout à fait nécessaire que les pays comme les nôtres, viennent s’inspirer de l’expérience du Gabon, non seulement en matière de protection, de suivi, mais aussi d’exploitation de bois. Nous avons eu l’occasion d’exprimer toute notre gratitude (…) lui rendre compte de nos visites dans la zone industrielle de Nkok, où nous avons été impressionnés par les différentes usines de transformation de bois qui s’y trouvent, mais surtout des nombreux emplois que cette industrie favorise ».

Cette démarche s’inscrit également dans une volonté de renforcer la coopération sud-sud, entre pays africains, dans une optique de développement partagé et durable. Les industries du bois au Gabon comprennent trois niveaux de transformation entre autres ; le sciage et le déroulage, les moulures, les profilées, le parquet et les contreplaqués, la menuiserie et l’ébénisterie.

Rappelons, sur le plan industrie que, le gouvernement gabonais ne cesse de maximiser ses efforts en matière de politiques mises en place pour la production de bois en raison d’un meilleur approvisionnement en grumes, qui favorise la montée en puissance des usines installées sur le territoire national.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici