Le quotidien des Gabonais qui voyagent à l’intérieur s’en trouvera considérablement amélioré.

0
11

La signature ce mercredi 8 septembre à Paris en France de l’accord sur l’entrée de Meridiam au capital de Setrag, au travers d’une augmentation de capital permettant au fonds d’investissement de devenir actionnaire à 40 % de la filiale gabonaise.

C’est un vœu du Président de la République Ali Bongo Ondimba, supervisé par le Coordinateur général des affaires présidentielles, Noureddine Bongo Valentin.

Cette signature entre l’Etat Gabonais, Comilog et Meridian, témoigne de la ferme volonté de notre pays de financer ses grandes infrastructures à fort rendement économique et social par des moyens innovants, des partenariats publics privés pour ainsi limiter l’endettement.

Eramet annonce Au-delà de son apport en capital, Meridiam s’engage également à contribuer de l’ordre de près de 27 milliards FCFA au financement de Setrag et à apporter son expertise ferroviaire pour assurer le développement futur du Transgabonais.

Par ailleurs, l’Etat Gabonais acquiert 9 % du capital de Setrag auprès de Comilog, filiale du groupe Eramet, qui reste l’actionnaire majoritaire de la société avec 51 % du capital.

Une promesse de développement et transformation du secteur ferroviaire au Gabon qui va ainsi considérablement améliorer le quotidien des Gabonais qui voyagent pour l’intérieur du pays, rehaussant au même titre l’impact sur l’économie avec l’augmentation de la capacité de transport de marchandises qui passera de 12 à 19 millions de tonnes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici