[Justice] Ike Ngouoni a passé sa premiere nuit à la prison centrale de Libreville.

0
32

Ike Ngouoni, porte parole de la présidence de la République gabonaise, bras droit de Brice Laccruche Alihanga, ex Directeur de cabinet du président Ali Bongo Ondimba promu ministre, a passé sa première nuit à la prison centrale de Libreville où il a été placé sous mandat de dépôt vendredi soir.

Ike Ngouoni a été entendu vendredi par la Cour judiciaire spéciale (CJS) qui siège dans les locaux de l’Ecole nationale de la magistrature. Après son audition, il a été placé sous mandat de dépôt et conduit à la prison centrale de Libreville aussi appelée « Sans famille« . L’information a été confirmée par son avocate, Carole Moussavou, jointe par Gabon Media Time.

Le porte parole de la présidence de la République gabonaise est jeté en prison dans le cadre de l’opération mains propres baptisée « Scorpion ».

Plusieurs responsables des administrations publiques et parapubliques sont actuellement en prison dans le cadre de cette même opération. Le quotidien L’Union de vendredi a dénombré 11 personnes. Le procureur de la République, André Patrick Roponat a affirmé jeudi soir que sur 16 personnes auditionnées entre mercredi et jeudi, 8 ont été placées sous mandat de dépôt alors que 8 autres ont bénéficié d’un non lieu.

Ces personnes sont soupçonnées de corruption, détournement de fonds publics et blanchiment des capitaux. Ike Ngouoni rejoint à  »Sans famille » Christian Patrichi Tanassa, Ismaël Ondias, Renaud Allogho Akoue.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici