Jean Ping sera mis en examen par les juges financiers parisiens dans le cadre de l’affaire des biens mal acquis.

0
45

L’opposant gabonais est soupçonné d’avoir acquis frauduleusement un patrimoine immobilier en France dont ses revenus ne sauraient justifier. Selon quelques indiscrétions, l’opposant aurait profité de sa proximité avec la famille présidentielle pour acquérir un petit trésor immobilier dont notamment des maisons en France.

Ce sont d’ailleurs celles-ci qui intéressent la justice française dans le cadre du dossier dit des « Biens mal acquis ». En effet, l’ancien candidat malheureux aux élections présidentielles de 2016 dernier Jean Ping posséderait des appartements de 4 pièces qui bâtissent la curiosité de la justice à Paris précisément dans la rue Quentin-Bauchart, 75008 et avenue d’Italie, 75013.

Jean Ping pourrait donc être poursuivi pour recel de détournement de fonds publics, corruption active et passive, blanchiment et abus de biens sociaux, comme c’est le cas de plusieurs proches et fils de l’ancien président feu Omar Bongo actuellement.

Quoiqu’il en soit, les mois et les semaines s’annoncent orageuses pour l’ancien leader de la Coalition pour la Nouvelle République. Un nouveau coup dur pour Jean Ping et les siens qui est plus que jamais isolé au sein de son camp.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici