Jean-Gaspard Ntoutoume Ayi pointe du doigt la responsabilité des familles des personnes condamnées dans le cadre de l’opération Scorpion

0
32

« Et que dire des familles, des amis et des entourages. S’interrogeront-ils un jour ? Au-delà des interrogations, s’indigneront-ils un jour de ce qui se passe sous leurs yeux ? Comment comprendre que l’on reste sans rien dire lorsque votre fils, votre époux ou votre ami vous offre une voiture qui coûte plus de 100 millions de Fcfa ? Une maison de plusieurs centaines de millions de Fcfa ? Ce silence, cette bienveillance participent à banaliser le mal.

Des milliards de Fcfa ont été détournés des caisses du Trésor (par) des femmes et des hommes (…) Encouragés qu’ils étaient par le silence et la bienveillance de leur entourage. » Selon, le vice-président et porte-parole de l’Union nationale, un parti d’opposition en pleine déconfiture, pointe du doigt la responsabilité sinon pénale, à tout le moins morale, des familles des personnes condamnées dans le cadre de l’opération Scorpion dont il estime qu’elles n’ont pu ignorer la provenance des fonds qui leur ont permis de bénéficier de certains biens.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici