[Gabon] Rencontre PM-Composante du Supérieur : Julien Nkoghe Bekale en bon pédagogue

0
34


Le Premier Ministre, Chef du Gouvernement, Julien Nkoghe Bekale a devisé ce lundi à l’amphithéâtre de l’Ecole Normale de l’Enseignement Technique (ENSET) avec l’ensemble des composantes de l’enseignement supérieur. Objectif, trouver des pistes de solutions aux maux qui minent cet ordre d’enseignement.
Les différents discours déclinés par le recteur Marc Louis Ropiviat, le représentant des enseignants, Nathalie Sima Eyi, en passant par celui des étudiants et du personnel ont tous tourné autour de la problématique de la régularisation des situations administratives des enseignants, notamment les intégrations, les reclassements, les avancements, le paiement des vacations et les bourses allouées aux étudiants, les infrastructures, l’insécurité au sein des universités, les logements des étudiants, le non versement des cotisations du personnel à la CNSS, etc.
En réponse, Julien Nkoghe Bekale a tenu à rassurer ses interlocuteurs sur les efforts que fourni son équipe en vue de trouver des solutions idoines aux maux qui minent les universités et grandes écoles du Gabon : ‘’Je viens à vous ce matin, pour la première fois dans la pratique institutionnelle de notre pays, pour inaugurer un nouveau mode de gouvernance qui va au contact de la réalité, au plus près des hommes et des femmes, pour leur porter le témoignage de la Nation’’, a-t-il indiqué.
Pour le Chef du Gouvernement, dans un contexte général marqué du sceau de la rationalisation de la dépense publique qui a débouché sur la mesure forte du gel des recrutements et du gel des envois en stage, l’exemption concédée à l’Enseignement supérieur est plus qu’un symbole.

Cette mesure exceptionnelle, a-t-il poursuivi, marque toute l’ambition du Chef de l’Etat pour nos universités, en même temps qu’elle traduit toute la volonté du Gouvernement de se mettre au service de l’avenir de la Nation, qui se façonne à l’école.

Et pour remporter ce combat pour le développement, a poursuivi Julien Nkoghe Bekale, il faut à la base des équipes pédagogiques mobilisées derrière le même projet institutionnel, des plateaux techniques répondant aux exigences de performance, des outils didactiques suffisants pour tout vérifier, à l’exemple de laboratoires destinés à la recherche et des effectifs raisonnables. ‘’Je suis venu ce matin, pour prendre date avec vous’’, a-t-il réitéré.

En homme pragmatique qui entend avancer par les actes et non par les promesses, le Chef du Gouvernement a indiqué que la première mise en marche des projets aura lieu dès cette année. Progressivement le gouvernement va lancer un programme de modernisation de nos universités, en partant de l’existant, qu’il faudra réhabiliter.

Ainsi trois nouveaux amphithéâtres vont être construits, tandis que l’auditorium sera réaménagé. Les amphithéâtres NGUEMBI MBINA, Isaac NGUEMA, Léon AUGE et de LINO DI QUAL seront également rénovés. Un premier palier va être franchi dans le campus de l’UOB avec la réfection des voiries et des clôtures, afin de redonner de l’allure en cette année jubilaire. Ce mouvement, à large spectre, selon le Premier Ministre, va également concerner les deux autres universités publiques et les grandes écoles.

A cet effet, le Premier Ministre a instruit la Ministre de la Fonction Publique et celui en charge du Budget d’accélérer les différents processus de régularisation. ‘’J’ai besoin qu’ensemble, nous regardions dans la même direction, pour le triomphe de notre pays’’, a-t-il conclu.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici