[Gabon] Politique : l’impact des départs successifs

0
17

Le leader de plus en plus contesté de la CNR s’est fendu d’un communiqué sur sa page Facebook afin de minimiser l’impact des départs successifs de René Ndemezo, Frédéric Massavala Maboumba, Féfé Onanga et, plus récemment, celui de Jean Eyeghe Ndong sur le challenge de l’opposition.

Même s’il a tenté de minimiser l’impact de leurs départs fracassants sur le combat de l’opposition, il n’aura échappé à personne, que celle-ci est plus que jamais affaiblie, atone, dans l’impasse et divisée.

Un proche de Féfé Onanga déclare même que : « Jean Ping n’a jamais réellement été un opposant, il voulait juste ravir le fauteuil de son beau-frère après avoir perdu son statut de président de l’Union Africaine et vu ses affaires péricliter.

 » […] J’irai donc jusqu’au bout

Je m’adresserai à la nation dans les tout prochains jours et je répondrai aux interrogations légitimes des Gabonais qui doutent et se sentent déroutés. » Jean PING

Tout ce qu’il souhaite ce sont les honneurs et non le salut du peuple. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici