[Gabon] / Plan d’Accélération de la Transformation (PAT), Owendo Bypass.

0
14

Le gouvernement a signé un accord avec la Société d’aménagement pour construire la route à péage PK 15 – Owendo

C’est dans l’optique de renforcer les infrastructures (électricité, eau, transports) pour améliorer la qualité de vie et la compétitivité, le gouvernement gabonais et la Société d’aménagement du Grand Libreville, ont signé mercredi 1 septembre un accord dont le but final est la construction de la route à péage PK 15-Port d’Owendo pour dévier le trafic poids lourd venu de l’intérieur du pays vers le port d’Owendo.
Ce projet s’inscrit dans la mise en œuvre du Plan d’Accélération de la Transformation (PAT), Owendo Bypass présente une valeur ajoutée immédiate pour ses usagers, en comparaison avec la situation actuelle en intégrant des atouts majeurs : réduction du temps de transport (Nationale 1 – Owendo), réduction du coût global de transport, flexibilité, fiabilité et sécurité.

En effet, le projet d’Owendo Bypass intègre deux (2) tronçons. Un tronçon d’un linéaire d’environ 12,5 km en 2×2 voies, reliera la zone du PK15 à Owendo dans un périmètre situé autour du carrefour SNI, qui sera défini à l’issue des études, et un second tronçon d’un linéaire d’environ 5 km en 2×1 voies, reliant cette nouvelle voie à la Zone Economique de Nkok.

Rappelons qu’en l’état, le transport des produits d’exportation vers le port d’Owendo se fait par le chemin de fer et la route, en empruntant la Route Nationale 1 puis la Voie Express, via le PK5, en direction d’Owendo. Ceci représentant un linéaire de 30 km à partir du PK15.

Ainsi, une analyse sommaire des consommations de carburant fait ressortir que pour relier le port d’Owendo à partir du PK15, le nouveau tracé permettra d’économiser environ entre 2000 à 3000 francs CFA pour les poids lourds, et entre 1000 à 1300 francs CFA pour les poids légers par rapport au trajet actuel beaucoup plus long qui intègre la voie express et l’échangeur du PK5. Cela réduira par la même occasion l’impact environnemental des poids lourds et légers et les risques accidentels en zones urbaines densément peuplées.

Il s’agira d’une route de contournement de Libreville qui sera très utile pour véhicules poids lourd de partir de l’intérieur du pays sans passer par les PK et la voie expresse pour atteindre le port d’Owendo.

La Société d’Aménagement du Grand Libreville (SAGL), qui réalise le projet est une société créée par RISE pour investir dans toutes les études nécessaires à la structuration économique, financière, juridique, environnementale, sociale et technique du projet dit Owendo Bypass.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici