[Gabon] Omar Denis Junior Bongo sommé de limiter à 10 la forte délégation d’hommes armés qui l’accompagne aux obsèques de Fidèle Andjoua Ondimba

0
55

C’est l’information que donne ce matin nos conferes, particulièrement au fait de ce qui se tramerait à la frontière entre le Congo et le Gabon en direction de Franceville.

Le média laisse entendre que le fils cadet de feu Omar Bongo Ondimba, petit frère du président de la République Ali Bongo Ondimba et petit-fils de Dénis Sassou Nguesso qui a pourtant été autorisé à entrer au Gabon avec une suite de 10 personnes aurait au contraire pris 45 personnes lourdement armées pour l’accompagner. Face à cette énième tentative d’entrée au Gabon de force en toute défiance, la haute hiérarchie militaire aurait décidé de faire appliquer de manière stricto sensu l’autorisation délivrée par l’administration gabonaise à Omar Denis Junior Bongo.

Le Gabon est un pays qui a des lois et tout le monde est tenu de les respecter, fusse-t-on petit-fils d’un pays ami. Du côté de l’armée gabonaise, les entrées intempestives d’Omar Denis Junior en compagnie de personnes très fortement armées commencent à exaspérer.

Face à la quarantaine de personnes lourdement armée qui accompagne le petit-fils de Denis Sassou Nguesso, une centaine d’agents des forces de défense a été dépêchée à la frontière pour s’assurer que ce truculent et désormais très gênant invité s’en tienne à l’autorisation qui lui a été faite. Dans le cas contraire, il pourrait bien se voir interdire purement et simplement l’accès aux frontières gabonaises vue les instructions fermes qui ont été données à ces soldats.

Source : Lalibreville

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici