[Gabon] l’ancien porte-parole de la Présidence de la République Ike Ngouoni, confirme le deal avec les médias de l’opposition.

0
46

Dans ce procès concernant le détournement de fonds publics, de complicité de détournement d’argent public, l’ancien porte-parole de la Présidence de la République de concussion et de blanchiment des capitaux.

Les médias recevaient mensuellement de l’argent de la part de Ike Ngouoni, durant l’instruction, il dit reconnaitre avoir « reçu chaque mois entre 150 et 350 millions de FCFA ». Pour « le financement de la communication présidentielle », a-t-il justifié. Mais qui étaient les organes de presse bénéficiaires de ces fonds ? « Des journalistes qui sont au Gabon (Gabon média Time, l’aube, le Mbandja etc.) et à l’étranger », a déclaré à la barre l’ancien porte-parole de la Présidence, ajoutant que « c’était pour protéger l’image du président de la République, défendre sa politique, sa femme et ses enfants ».

Cela preuve que IKE Oswald Ngouoni Aïla Oyouomi, confirme le deal avec les médias d’opposition, en ce sens qu’il payait ces derniers “Pour ne plus attaquer la famille du président”. Maintenant, aujourd’hui, plusieurs médias qui étaient à sa solde attaquent régulièrement tout, la famille présidentielle, car ce système a été suspendu.

Autrement dit, selon une source proche et digne de foi « si la presse est aussi volcanique à l’égard de la Présidence aujourd’hui, c’est parce que ce système-là a vécu. Les vannes ont été coupées. Les médias doivent désormais trouver un mode de fonctionnement normal. Mais certains ne l’admettent pas. C’est ce qui explique leur virulence ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici