[Gabon] la peur de la fin des privilèges pour « les maganga moussavou »

0
154

Le Parti démocratique gabonais (PDG), a dans une déclaration estime que l’opposant Pierre Claver maganga moussavou est frustré.

Cette frustration est née de la fin des privilèges qu’il bénéficiait durant des années.

« Cette attitude de reniement, du reste surprenante, de la part d’une personnalité qui a occupé de très hautes fonctions au sein de l’exécutif, cache mal la frustration née de la perte de certaines positions privilégiées au sein de l’appareil étatique », a fait savoir David Ella Mintsa, conseiller porte-parole du PDG.

Pierre Claver Maganga Moussavou n’aurait pas apprécié que son fils, Biendi Maganga Moussavou soit débarqué  du gouvernement lors du remaniement intervenu le 08 mars 2022.

L’ancien Vice-président de la République a annoncé sa candidature à l’élection présidentielle de 2023.

« A travers cette énième candidature, l’intéressé voudrait-il faire oublier son implication à un très haut niveau dans la gestion du pays ou poursuit-il simplement son étrange trajectoire politique ponctuée depuis 30 ans par d’incessants va et vient entre la majorité et l’opposition ? », s’est-il interrogé en guise d’indignation.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici