[Gabon] Inondations dans le Moyen Ogooué / Le Premier ministre au plus près des sinistrés de Ndjolé et de Lambaréné

0
42
Julien NKOGHE BEKALE à Lambaréné

Sur instructions du Président de la République, le Premier ministre, Chef du Gouvernement, Julien Nkoghe Bekale, a visité ce jour les villes de Ndjolé et de Lambaréné, deux localités de la province du Moyen Ogooué riveraines du fleuve Ogooué qui ont connu une importante montée d’eau, suite aux pluies diluviennes qui s’abattent sur le pays et qui ont occasionné des dégâts matériels.


Le Chef du gouvernement avait à ses côtés, le ministre d’Etat à l’Intérieur, Edgar Anicet Mboumbou Miyakou, le ministre de la Défense Nationale, Rose Christiane Ossouka Raponda et bien d’autres membres de son équipe.


Accueilli par le gouverneur de la province, Paulette Mengue M’Owono, Julien Nkoghé Bekale a entamé sa visite par Ndjolé, puis Lambaréné, où il a pu constater l’ampleur des dégâts, puis échanger avec les populations sur les mesures à prendre par son équipe afin de soulager les victimes.
Convaincu que leurs appels ont été entendu, les populations des deux villes ont dit fonder un réel espoir sur l’intervention de l’autorité publique : ‘’ nous savons compter sur votre rigueur et patriotisme pour être notre meilleur interprète auprès de la plus haute autorité de l’Etat’’, a déclaré le maire de Lambaréné, Justin Hilaire Maury Ngowemandji. Avant de renchérir : ‘’ aujourd’hui, avec votre arrivée, nous sommes convaincus de ce que notre appel a été entendu et que le Chef de l’Etat a tenu à montrer sa volonté d’être au plus près des sinistrées’’.


Intervenant à son tour, le gouverneur de province, Paulette Mengue M’Owono, a traduit l’inquiétude de ceux qui ont perdu des maisons, des plantations, des commerces et même des parents. Pour la première autorité du Moyen Ogooué, cette visite est un signal fort qui marque la volonté du Président de la République de soutenir les populations, dont plus de 1000 familles ont été touchées.


Réagissant à ces différentes interventions, le Premier ministre a exprimé sa tristesse et sa désolation. Pour lui, il était important, sur instruction du Chef de l’Etat, d’effectuer le déplacement sur les sites, car cela lui a permis d’échanger avec les populations riveraines, mais également de mieux appréhender l’étendue des dégâts et surtout de délivrer le message de solidarité du Président de la République.


Dans la foulée du passage du ministre de l’Intérieur, le Premier Ministre a indiqué que ‘’les évaluations ont été faites. Le processus d’assistance aux sinistrés est en cours et il va se faire en fonction de l’horaire de la comptabilité publique’’. Les bénéficiaires de cette aide de solidarité passeront avec des bons de caisse au Trésor public.


Évoquant les causes de ce sinistre, Julien Nkoghe Bekale a cité le dérèglement climatique, ainsi que l’incivisme des populations. Aussi, a-t-il saisi l’occasion pour en appeler à l’esprit civique et à la discipline des uns et des autres : ‘’ chacun de nous doit être acteur de la protection de l’environnement’’, a-t-il rappelé.
Pour marquer sa solidarité aux victimes attendant l’application des mesures qui seront prises lors du prochain Conseil interministériel spécial consacré aux questions d’inondations dans tout le pays, le gouvernement a apporté au nom du Chef de l’Etat un don en matériel composé de 1500 bons d’achat, 1500 matelas, 1500 moustiquaires et 1500 couvertures.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici