[Gabon] Discours du Président de la République lors du 31 décembre 2022.

0
25

Le 31 décembre dernier, lors de son traditionnel discours de vœux à la nation, le 13e depuis son accession à la magistrature suprême, le Chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba a indiqué que sur le plan économique, le Gabon s’est fortement redressé en 2022.

Grâce aux efforts déployés pour réduire les émissions et préserver sa vaste forêt tropicale, le Gabon est un absorbeur net de carbone et un leader dans les initiatives d’émission nette zéro. Il dispose d’un riche écosystème avec des dotations importantes en terres fertiles, en richesses côtières et en pêcheries. Cependant, malgré son potentiel économique, le pays peine à traduire la richesse de ses ressources en une croissance durable et inclusive.

Un mérite qui revient au gouvernement Rose Christiane Ossouka Raponda, qui est la première femme a occupé au Gabon le poste de chef du gouvernement, économiste de formation, réputée de bonne gestionnaire, est très appréciée du numéro un gabonais. « C’est quelqu’un de travailleur, concentré sur sa tâche et loyal. Elle ne nourrit pas, contrairement à d’autres, d’arrière-pensées politiques », affirme l’un conseiller proche de l’entourage du chef de l’Etat.

Autrement dit, la diversification de l’économie et le renforcement du capital humain sont les priorités pour les autorités qui ont adopté une série de mesures fortes, impulsées par le président de la République Ali Bongo Ondimba, qui ont permis à notre pays de se redresser en 2022 sur le plan économique. Afin de mieux préparer l’avenir.

La mise en place de programmes sociaux intégrés pour les populations les plus vulnérables ; la création d’activités rémunératrices pour les populations les plus démunies ; la réduction des inégalités d’accès aux services publics.

Les années 2020 et 2021 ont été particulièrement difficiles pour les pays du monde entier en raison de la pandémie de Covid-19, mais le Gabon a su faire preuve de résilience. Lors de son discours, le Chef de l’État a fait le bilan de l’année 2022, il a également profité de cette occasion pour fixer les objectifs de l’année 2023, notamment avec la confirmation du doublement de la croissance économique du Gabon à 3 %, contre 1.5 % en 2021.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici