Gabon: démission du ministre de l’Économie accusé de mauvaise gestion

0
29

C’est un phénomène très rare au Gabon. Un ministre accusé de mauvaise gestion a démissionné. Il s’agit du ministre de l’conomie et des Finances, Jean Marie Ogandaga. Il a été emporté par un scandale dit des abattements fiscaux en faveur des sociétés pétrolières.

Le scandale qui a coulé le ministre a été révélé sur les réseaux sociaux. La presse a récupéré l’affaire et en a fait ses choux gras. La révélation remonte au 13 novembre.

Un rapport de mission conjoint des Douanes, du Trésor et des Impôts rapportait que 9 milliards de francs CFA de dettes des sociétés pétrolières françaises Total Gabon et Perenco avaient été tout simplement annulées sur instructions du Ministre Ogandaga. Perenco était redevable de la somme de 4, 5 milliards de francs CFA, exactement la même somme pour Total Gabon.

Soupçons de rétrocommissions

Le ministre a accordé des abattements qui ont permis à Total de verser 700 millions de francs CFA, seulement sur 4 milliards et demi. Perenco n’a payé que 150 millions de francs CFA. Ces énormes réductions ont choqué l’opinion publique qui soupçonne le ministre d’avoir perçu des rétrocommissions.

Acculé, le ministre a tenté de se justifier dans un communiqué, mais trop tard, le mal était trop profond. Jean Marie Ogandaga a finalement démissionné. Il reste maintenant à savoir si le dossier sera rouvert et si les compagnies pétrolières devront payer le solde de leur dette.

(RFI)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici