[Gabon] Conseil Interministériel : La discipline gouvernementale

0
51

Le Premier ministre a, en effet, axé son propos sur le respect des valeurs de probité, de loyauté et d’efficacité.

Trois jours après le dernier remaniement ministériel, le Gouvernement s’est réuni ce jour en Conseil interministériel sous la houlette du Premier ministre, Julien Nkoghe Bekale. Le tour de table a permis aux participants d’examiner plusieurs questions d’intérêts communs et, surtout, pour le Premier ministre de rappeler les valeurs qui doivent guider les actions des membres du gouvernement, le contexte actuel marqué par les interpellations d’anciens ministres et hauts fonctionnaires l’exigeant. Pour Julien Nkoghe Bekale, un changement radical dans la conduite des affaires de l’état doit désormais s’imposer.

‘’ Vous êtes prévenus, aucune déviance en termes de gouvernance ne sera tolérée et la lutte contre la corruption sera une action permanente qui n’épargnera personne’’, a-t-il déclaré. Avant d’inviter les membres de son équipe n’ayant pas encore fait leurs déclarations de biens à se soumettre à cet exercice légal et républicain auprès de la Commission Nationale de Lutte contre l’Enrichissement Illicite (CNLCEI).

Mieux, la prestation de serment prononcée devant le Chef de l’Etat par les nouveaux promus oblige tous les autres au respect de l’autorité, a fait savoir Julien Nkoghe Bekale : ‘’ ce serment vous oblige au respect du secret de délibération, au respect de la collégialité et de la solidarité gouvernementale’’, a -t-il indiqué avant de rappeler la nécessité pour les ministres de travailler en équipe.

C’est en effet sur la base des éléments rappelés plus haut que l’efficacité tant attendue sera perceptible. Pour cela, les membres du gouvernement sont appelés à faire preuve d’ingéniosité et à prendre des initiatives sur des actions précises ayant un impact visible et immédiat sur les populations.

Rappelons que lors de la prestation de serment du 11 novembre dernier, Le Président Ali Bongo Ondimba avait souligné sur sa page Facebook qu’aucune circonstance atténuante ne sera accordée aux membres du Gouvernement indélicats : « Je serai intransigeant sur la discipline gouvernementale », avait tempêté le numéro un gabonais, estimant que ce principe est le gage de l’efficacité de l’action publique.

Pour Ali Bongo Ondimba qui a sonné le glas de la récréation en relançant l’opération mains propres baptisée « scorpion », les «gabonais attendent des résultats rapides dans leurs domaines de préoccupation quotidienne ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici