[Gabon] Ali Bongo Ondimba reçoit les vœux du nouvel an.

0
30

Le Président de la République, Son Excellence M.Ali BONGO ONDIMBA, accompagné de la Première dame Mme Sylvia BONGO ONDIMBA, a reçu les 05 et 06 janvier 2023 au Palais Rénovation les vœux des Représentants des différents Corps constitués, des Forces de Défense et de Sécurité, de l’Administration publique et privée et de la Presse pourl’année 2023.

C’est la première fois, depuisle déclenchement de la pandémie deCovid-19, que ces cérémonies se déroulent en présentiel au Palais Rénovation. Ces vœux ont été l’occasion pour le Président de la République, Chef de l’Etat, M. Ali BONGO ONDIMBA, de dresser le bilan de l’année 2022 etles perspectives pour l’année 2023 tant sur le plan intérieur qu’extérieur. 

Sur le plan économique, après avoir rappelé les résultats obtenus dans le cadre du Plan d’accélération de la transformation (PAT), le Chef de l’Etat a mis l’accent sur le «Gabon des territoires», politique très volontariste de développementdes différentes provinces.

Sur le plan international, le Président de la Républiquea rappelé que le Gabon exercera à nouveau la présidence de la CEEAC à compter du mois de février; que notre pays organisera le « One Forest summit » en mars, en présence de son homologue français, M. Emmanuel Macron ; et qu’il continuera de siéger jusqu’à la fin 2023 au Conseil de sécurité de l’ONU. 

Par ailleurs, comme l’a assuré le Président de la République, en cette nouvelle année, le Gabon intensifiera ses actions en matière de protection du climat, de la forêt et de la biodiversité, domaines dans lesquels il est perçu comme un pays leader.

Enfin, en cette année multi-électorale au Gabon, le Chef de l’Etat insiste sur les valeurs de paix, de dialogue et de concorde. Le Gabon est un pays stable et 

pacifique. Ces acquis, qui sont au fondement de notre démocratie, doivent être préservés, a rappelé le Chef de l’Etat.

« Je forge le vœu que nous puissions continuer au Gabon de vivre en Paix. Mais la paix, là où elle existe, n’est pas une donnée acquise une fois pour toute. Pour continuer d’exister, être perpétuée, elle doit être entretenue. Comment ? Par le développement, la prospérité partagée. Et par le respect de la dignité humaine’’, a insisté M. Ali Bongo Ondimba.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici