[Franceville] Réhabilitation de l’Axe Alanga-Aboumi : Ossami Hussein kamal Attar mis aux arrêts!

0
88

En attendant la suite de l’enquête, Hussein Attar, le Gérant de la Société de transport et de construction en bâtiment ( STCB )a été placé sous mandat de dépôt le lundi 23 mars 2020 par le parquet du tribunal de Première instance de Franceville dans le Haut Ogooué.

C’est un coup d’éclat que vient de réaliser le député du siège unique du département de Bayi Brikolo (Aboumi), l’honorable Jean Bosco Ndjounga. En effet, à l’initiative de l’élu national, au nom des populations de sa circonscription politique, une plainte a été portée contre le responsable de la société adjudicataire du marché des travaux routiers entre Alanga et Aboumi. Aux dires de la partie civile, Hussein Attar n’a pas respecté le contenu du cahier des charges pourtant signé d’accord parties.

Jean Bosco Ndjounga, conscient des lacunes constatées lors des travaux, a commis une équipe composée des techniciens des travaux publics aux fins de vérifier la qualité des travaux sur cet axe routier, long de 65km.

S’appuyant sur un dossier composé d’une fiche circuit de la société STCB, de la facture des travaux validés, de la copie de la convention du marché signé, du rapport sur l’état d’avancement des travaux de réhabilitation élaboré par le chef de subdivision des TP d’Okondja, du rapport des travaux et de la circulaire de suspension des travaux rédigés par Monsieur Bernard MOUKOKO Ingenieur, Directeur des projets de la STCB, de la lettre d’invitation à la séance de travail adressée par le député à la société STCB et du document d’annonces légales numéro 21360 @abidja-net business démontrant la succursale de l’entreprise STCB dont le gérant est Hussein Attar qui avait élu domicile à Abidjan.

De ce qui précède, d’énormes irrégularités ont été constatées par le comité de contrôle mis en place par l’honorable Député lors du lancement des travaux. Entendu que l’aboutissement de ces travaux constitue un véritable engagement du Président Ali Bongo Ondimba vis -à -vis des populations de Bayi Brikolo ( Aboumi) et apparaît comme le premier facteur économique, source de développement pour le département de la Bayi Brikolo.

In fine, en attendant la suite de l’enquête, les travaux de réhabilitation de cet axe routier vont reprendre dans la semaine et seront effectués par l’entreprise dirigée par Monsieur Diallo, sous-traitant SAMA BTP qui est propriétaire du matériel des travaux sur le chantier.

L’équipe de Communication de l’honorable Député Jean Bosco Ndjounga

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici