[France] les accusations de tricherie de l’exécutif français au premier tour des législatives : « nouvelle manipulation de Gérald Darmanin »

0
52

En France « Alors que la Nupes réalise 6 101 968 voix (soit 26,8%), le ministère de l’Intérieur ne lui attribue que 5 836 202 voix (soit 25,7%) pour faire apparaître artificiellement le parti de Macron en tête. Allô le Conseil d’Etat ?« , a tweeté Manuel Bompard, candidat de la Nouvelle union populaire dans la 4e circonscription des Bouches-du-Rhône, dans la nuit de dimanche à lundi.

En effet, le 7 juin, le Conseil d’Etat avait demandé au ministère de l’Intérieur de prendre en considération la Nupes comme « une nuance politique à part entière », alors que dans un premier temps, trois des composantes de la coalition étaient présentées sous trois nuances différentes, et EELV était versé dans une nuance « écologistes » (ECO) avec toutes les autres formations se réclamant de l’écologie.

Mais cette modification de la grille des nuances n’a pas été faite pour les départements d’Outre-mer ni la Corse, où les candidats ont reçu la nuance « divers gauche ».

« Le Conseil d’Etat a retoqué ces manœuvres pour faire en sorte de ne pas comptabiliser la Nupes comme une formation politique à part entière, s’insurge Manuel Bompard. Dans les résultats, tels qu’ils sont présentés par le ministère de l’Intérieur, un certain nombre de candidat Nupes ne sont pas comptabilisés comme tels et donc artificiellement le ministre de l’Intérieur essaye de faire figurer les candidats de la majorité en tête.

La réalité des suffrages, c’est que nous sommes 1% au-delà des candidats de la majorité.« 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici