Du rififi dans la justice : Me Jean Paul Moumbembé a décidé de traduire son jeune confrère devant devant les juges d’instruction après avoir saisi le bâtonnier.

0
165

Me Moumbembé suspendu pour 6 mois de l’Ordre des avocats.

La sortie pour le moins controversée de l’avocat au Barreau du Gabon Me Jean Paul Moumbembe, qui avait heurté l’opinion, vient de prendre un nouveau tournant.

En effet, le Conseil de l’Ordre des avocats a entériné ce vendredi 25 mars la suspension provisoire de ce dernier pour une durée de 6 mois. Ce dernier précise qu’il ne s’exclut pas du lot. « Et j’ai dit que même moi-même, je suis un voleur. C’est pourquoi les clients se plaignent de nous », a-t-il souligné.

Avant d’ajouter, que ce serait Me Serge Ndong Meviane qui aurait tenté d’envenimer l’affaire en déplaçant son audio d’une base privée au public en déformant ses propos :

« Mon jeune confrère Ndong Meviane Serge Gaston, lorsqu’il prend l’audio à caractère privé, amène cela dans le groupe whatsapp, dans le public des avocats, il déplace mon audio. Il amène ça dans ce groupe qui est privé, c’est vrai, mais beaucoup plus public. C’est bien de le faire, mais il n’a pas le droit de le faire ».

À cet effet, Me Jean Paul Moumbembé a décidé de traduire son jeune confrère devant devant les juges d’instruction après avoir saisi le bâtonnier.

Celui qui est considéré comme un véritable baobab du Barreau du Gabon dénoncent l’attitude du bâtonnier Me Lubin Ntoutoume qui couvrirait la faute de ses jeunes confrères issus de l’ethnie Fang et qui seraient le plus mêlés à des affaires de vols et abus de confiance. Une position qui avait fortement heurté l’opinion pour son caractère quelque peu antirépublicain.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici