Deuxième Congrès ordinaire de DU: Jean Rémy Yama qualifie la crise économique actuelle de «manigance gouvernementale» !

0
39

Le 2e Congrès ordinaire de la confédération Dynamique Unitaire (DU) des 28 et 29 février dernier n’a pas fait que poser «le débat sur l’existence de l’État de droit au Gabon, singulièrement sur la condition du travailleur dans ses aspirations au bien-être face à la négation de ses droits constitutionnels», mais aussi de s’interroger sur la véracité de la crise économique tant chantée au Gabon, laquelle Jean Rémy Yama n’hésite pas à qualifier de «manigance gouvernementale».

«Les derniers événements sur les scandales financiers à travers les opérations mamba, kevazingo et scorpion, ont renforcé les convictions des travailleurs selon lesquelles la crise économique n’est qu’un bluff, une manigance gouvernementale pour appauvrir davantage les ménages», s’est indigné, Jean Rémy Yama, lors de son discours d’ouverture du congrès.

Les propos du président de DU sont lourds de sens, car ces différents scandales financiers ont permis de constater que le Gabon disposait toujours d’un important portefeuille. Sinon comment comprendre qu’un pays qui crie à la crise, pourrait-il être victime des détournements de fonds aussi importants ?

Nul besoin d’être un génie en économie pour comprendre que ne peut être volé que celui qui en a. Jean Rémy Yama n’a peut-être fait que porter à nu ce que les gabonais n’osent pas dire à haute et «intelligible» voix.

Jessy Mboukou

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici