Covid-19 : le ministre de la Santé satisfait de la tendance baissière

0
201

Au cours de la conférence de presse tenue ce mardi 9 novembre dans à Libreville, le ministre de la Santé, Dr Guy-Patrick Obiang Ndong, accompagné de la présidente du Comité de vaccination, Pr Marielle Bouyou Akotet, s’est dit satisfait de la tendance baissière de la troisième vague.

Le contexte sanitaire de la pandémie de Covid19 dans notre pays affiche une tendance baissière de cette troisième vague de contamination, après avoir atteint le pic à la première semaine du mois d’octobre. Cette troisième vague est caractérisée comme courte sur la durée mais pernicieuse dans son intensité“, a déclaré le membre du gouvernement.

En effet, cette vague est plus virulente que les précédentes enregistrées à ce jour avec 93 décès, contrairement à la première et à la deuxième qui ont respectivement fait 42 et 85 morts.

Néanmoins, a poursuivi l’autorité ministérielle, les efforts restent à fournir pour mobiliser les populations à la vaccination massive, car les décès enregistrés sont dus aux formes graves de la maladie développée par certains patients.

“L’analyse faite sur les cas de décès montre que les victimes sont ceux qui ont développé les formes graves de la maladie. Soit ils n’étaient pas vaccinés, soit ils ne l’étaient pas complétement. Ils ont alors payé le lourd tribu. C’est dire mesdames et messieurs, l’intérêt de la vaccination qui vous évite de faire les formes graves de la maladie“, a-t-il précisé.

Pour M. Obiang Ndong, bien que l’objectif n’est pas encore atteint, on observe un engouement avéré des populations vers les centres de vaccinations :”142 452 personnes ont reçu leurs premières doses, 107 933 sont correctement vaccinées, c’est-à-dire ont reçu leurs deux doses. Soit un pourcentage de 10,6 %. Cette marque d’adhésion de la population gabonaise à la vaccination traduit sa volonté à se protéger contre cette pandémie dévastatrice dont les vagues se suivent tous les trois mois“, a fait savoir le membre du gouvernement.

Pour l’heure, sur instruction du Premier ministre, Rose Christiane Ossoucka Raponda, le patron de la Santé entend accélérer la stratégie nationale de vaccination contre la Covid-19 à compter du 15 décembre 2021 par l’ouverture des campagnes de vaccinations dans les cliniques et pharmacies privées agréés par le Comité national de vaccination. Aussi, avec le démarrage de la campagne de vaccination itinérante dans tous les départements du Gabon.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici