Conférence de presse / le conseiller spécial porte-parole du Président de la République donne plus de précisions sur l’actualité de l’heure

0
5

Le conseiller spécial porte-parole du Président de la République Chef de l’État SEM Ali Bongo Ondimba, a tenu une conférence de presse ce mardi 14 septembre 2021.  Pour cet exercice de la rentrée face aux médias, Jessye Ella Ekogha, le porte-parole de la présidence de la république a ouvert cette rentrée avec les sujets internationaux suivis des questions domestiques.
D’entrée de jeu le porte-parole de la présidence annonce une rentrée chargée pour la présidence de la république gabonaise en général et pour le chef de l’Etat Ali bongo Ondimba en particulier.

Sur les questions internationales déclinées par Jessye Ella Ekogha, le nouveau prèt du FMI au Gabon, le parc national de l’Ivindo dans le nord du Gabon, temple de la biodiversité, classé mercredi 28 juillet au Patrimoine mondial de l’Unesco ; le relèvement de la note souveraine du Gabon à « B- » contre « CCC » l’agence de notation financière Fitch Ratings ce qui selon lui montre que le pays avance.

Le porte-parole de la présidence a par ailleurs énoncé le calendrier du chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba qui participera l’Assemblée générale annuelle des Nations unies le 20 septembre à New York au État Unis, le sommet sur le covid-19 organisé par le président américain Joe Baden et la cop 26 qui se déroulera du 1er au 12 à Glasgow en Ecosse, dont le Gabon chef de file des négociateurs africains sera l’un des acteurs attendus.

Sur les questions domestiques, la riposte nationale contre la pandémie du covid 19, la série d’ordonnance portant réforme constitutionnelle, adoptée au dernier conseil des ministres.

Selon le porte-parole de la présidence, les réformes sont motivées par la nécessité de la rendre plus efficace, dynamique et cohérente la démocratie gabonaise. Avant d’ajouter que c’est la poursuite de l’entreprise de perfectionnement de la constitution gabonaise amorcé en 2020, avec le comblement de la vacance de pouvoir et le statut pénal du chef de l’Etat.

À propos de la covid-19, il a affirmé que le Gabon fait face à une 3e vague et s’y est préparé. Confirmant par ailleurs que la solution reste le vaccin, alors que l’immunité collective est attendue par le chef de l’État avec 60% de la population vaccinés pour mettre un terme aux restrictions appliquer sur le pays.
Le porte-parole de la présidence a ainsi annoncé que le Gabon va recevoir 100620 doses du vaccin Pfizer et 168000 doses, du vaccin Johnson & Johnson soit au total 268620 doses dans le cadre du programme Covax.

Concernant l’annonce commenté du départ du coordonnateur des affaires présidentielles, Noureddine Valentin, Jessye Ella Ekogha a déclaré que c’est un départ acté en bonne intelligence d’un commun accord entre les deux hommes dont les liens sont connus de tous et sont en parfaite harmonie. Pour rappel, cette rencontre a eu lieu au lendemain du conseil des ministres.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici