Commission de la CEMAC / Réunion de concertation / Yaoundé : Les derniers réglages avant le jour – j

0
73

A la veille du Conseil des Ministre des Ministres de l’Union Economique d’Afrique Centrale (UEAC), le Président de la Commission de la CEMAC a présidé une réunion de concertation ce mardi 19 novembre 2019, afin de faire le point sur l’organisation et de peaufiner les derniers réglages avant le jour – j. La participation de la Vice – Présidente de la Commission, Mme Fatima Haram Acyl, des Commissaires : Clément Bélibanga, Michel Niama, Shey Jones Yembe et José Antonio Edjang Ntutumu ; ainsi que celle de tous les cadres qui ont effectué le déplacement de Yaoundé a donné un cachet particulier à cette séance.

D’entrée, le Pr Daniel Ona Ondo a tenu à informer la forte délégation de la CEMAC en charge de l’organisation des assises de l’UEAC, des principales conclusions issues du Comité Ministériel de l’Union Monétaire d’Afrique Centrale (UMAC), dont la trame était axée sur la convocation prochaine du sommet extraordinaire des Chefs d’Etat et de Gouvernements de la CEMAC.

En effet, il a rappelé que le Président du Cameroun, Président en exercice de la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernements de la CEMAC, S.E. Paul Biya, avait convoqué un sommet similaire en 2016 et avait invité les partenaires de la CEMAC notamment la France et le FMI, pour prendre des mesures fortes afin d’enrayer la crise qui frappait de plein fouet les pays de la sous – région. De ce conclave, le Programme des Réformes Economiques et Financières de la CEMAC (PREF-CEMAC) a vu le jour. Le PREF – CEMAC avait donc un double objectif, celui de mener des réformes sur les plans monétaire et de l’économie réelle. Il est attendu aujourd’hui, a poursuivi le Président de la Commission, que l’on fasse un bilan à mi – parcours de l’impact de ces réformes et de voir dans quelle mesure on peut leurs donner une autre impulsion surtout que le contexte s’y prête.

Après ce mot introductif aux allures de cours magistral d’économie sur la monnaie, le Pr Daniel Ona Ondo a donné la parole aux différents responsables des comités d’organisation des assises de l’UEAC. Tour à tour, les directeurs se sont succédés pour expliquer le niveau de préparatifs des comités qu’ils gèrent. Aussi, les directeurs du Protocole, du Système d’information en charge du secrétariat de l’UEAC, de la Communication ont fait part de ce qui a déjà été réalisé et des ajustements nécessaires pour la bonne réussite des travaux. Les coordonnateurs des comités que sont les deux directeurs de Cabinets du Président et de la Vice – Présidente, ont également fait des propositions concrètes pour améliorer cette organisation bien huilée.

A la suite des remarques pertinentes soulevées par les membres du gouvernement de la Commission, le Président a conclu en souhaitant que tout soit fin prêt pour accueillir les Ministres des pays de la CEMAC dans les bonnes conditions tout en garantissant la sérénité durant les travaux. Se livrant à un commentaire personnel sur le débat du Franc CFA qui a court, il a affirmé que : « Lors de ce sommet extraordinaire des Chefs d’Etat et de Gouvernements de la CEMAC, nous allons assister à un moment historique. Je pense que le contexte est favorable à une réforme du Franc CFA, car nous avons besoin d’une monnaie de qualité et nos partenaires sont sur la même longueur d’ondes que nous. Et de rajouter, lors de la réunion de la zone Franc à Paris, le Ministre français des Finances avait dit que la France était ouverte à une réforme ambitieuse sur le Franc CFA et je sais que nos Chefs d’Etat ont un œil avisé sur ces questions ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici