Cérémonie d’ouverture de la gestion du conflit Homme-Eléphant : l’heure est maintenant à l’action

0
202

Le Premier Ministre, Rose Christiane Ossouka Raponda a présidé ce mercredi 15 décembre 2021, le lancement des Assises Nationales sur les Conflits Homme-Eléphant (CHE), à l’auditorium du Ministère des Eaux et Forêts.

Cette concertation est un moment d’affirmation de l’unité et de la cohésion nationale de tous les enfants de la République face à un sujet vital, dans le strict respect des mesures barrières. Elles visent à la validation de la stratégie nationale et adoption du plan d’action ainsi que de la feuille de route pour la gestion du conflit homme-pachydermes.

Les présentes assises, qui se tiendrons sur trois jours, traduisent le ferme engagement de S.E Ali Bongo Ondimba, Président de la République, ainsi que celui du gouvernement décliné dans le Plan Stratégique Gabon Emergent (PSGE), notamment en son pilier « Gabon Vert ».

En effet, face à la persistance des conflits Homme-Éléphant, qui affectent la sécurité alimentaire et la quiétude des populations locales, le Premier Ministre, Chef du Gouvernement Rose Christiane Ossouka Raponda a présidé, en juin dernier un conseil de cabinet stratégique, à l’issue duquel elle a instruit son gouvernement de conduire des consultations provinciales.

Ces consultations, qui se sont tenues du 14 au 30 juillet 2021, sur l’ensemble des 9 provinces du pays, ont permis d’échanger directement avec les populations, les victimes de ce conflit et de recueillir leurs témoignages et avis ; dans l’optique d’organiser des assises nationales en vue de trouver des solutions durables.

Cette démarche participative a permis de formuler les recommandations telles que l’opérationnalisation dans les meilleurs délais des battues administratives ; l’indemnisation des victimes dudit conflit ; la prise en charge des cas d’agression ; l’étendu du programme de construction de clôtures électriques et mise en place d’un mécanisme d’évaluation rapide des dégâts causés. Ces appuis seront présentés et feront l’objet de discutions au cours des présentes assises nationales.

« Le Gouvernement les examinera minutieusement et les mettra en œuvre avec détermination », affirme le Chef du Gouvernement avant d’ajouter, « je voudrais à nouveau rassurer les populations sur l’engagement du Gouvernement, en étroite collaboration avec les autres institutions de la République et les acteurs de la société civile, à poursuivre le combat contre ce phénomène » et de conclure, « en vous souhaitant de bons travaux, je déclare, ouvertes, les assises nationales sur le conflit Homme-Eléphant ». 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici