0
55

La capitale gabonaise accueille, ce mercredi 18 décembre 2019, le sommet des Chefs d’État et de gouvernement de la CEEAC, dans le cadre de la 9eme session extraordinaire de cette organisation régionale.

11 chefs d’État et de gouvernement sont attendus à Libreville parmi lesquels le président de la République Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo.

2ème vice-président de l’Union Africaine en charge de la zone Afrique Centrale, la présence du Chef de l’État congolais est indispensable à ce sommet, indique une dépêche de la présidence de la République parvenue à CONGOPROFOND.NET.

Convoqué par le président en exercice de la CEEAC et président de la république gabonaise, Ali Bongo Ondimba, ce sommet est consacré à l’examen et à l’adoption de plusieurs textes relatifs à la réforme

de cette organisation régionale tel que décidé lors du Sommet de N’djamena en 2015.

Le but poursuivi par cette réforme est de faire de la CEEAC une organisation régionale viable et forte dotée d’un exécutif à l’architecture rénovée.

Le Sommet de Libreville est précédé d’un Conseil des ministres des États membres les 16 et 17 décembre 2019.

Pour rappel, la CEEAC a été créée en octobre 1983 à Libreville et compte 11 pays : d’Angola, le Cameroun , le Congo, la Guinée Équatoriale, le Rwanda, le Burundi, la Centrafrique, Sao Tome et Principe, le Tchad , le Gabon et la République Démocratique du Congo.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici