6ième Sommet de l’U.E / L’U.A à Bruxelles.

0
150

Les changements climatiques doivent constituer une opportunité plutôt qu’une menace pour l’Afrique ; au Gabon, que ce soit en matière d’énergie, de transport ou numérique, ces bouleversements sont l’occasion de transformer notre économie, à travers le Plan d’accélération de la Transformation, créer plus d’emplois, produire plus d’énergie propre, innover et développer une agriculture plus durable.

C’est sur ses termes susmentionnés, le Président de la République S. E Ali Bongo Ondimba à réitérer ses efforts et celles du Gabon pour la protection de l’environnement, dans le cadre du 6ième de l’UE / L’U.A, qui s’étend du 17 au 18 février 2022, à Bruxelles.

Dans ce tour de table le Président du Sénégal, la présidente de la Commission européenne, le Président du Conseil européen et le Président de la Commission de l’union africaine, ont relevé les défis multiformes auxquels nos deux continents sont confrontés et ils ont souligné également les opportunités qui existent.

Le numéro gabonais, comme un Phoenix, à rappelé les efforts consentis par son gouvernement. 

A la COP 26, le Gabon s’est engagé à éliminer progressivement l’usage du charbon, qui est la source d’énergie la plus polluante, devant le pétrole et le gaz.

Ceka dit, une transition énergétique efficace dépend de notre capacité à respecter cet engagement d’ici 2030. Pour le cas singulier de l’Afrique, la priorité est d’accéder à une énergie propre pour soutenir durablement les efforts d’industrialisation.

 » J’ai résolument engagé le Gabon dans cette voie, vers une transition énergétique sans précédent », affirme le Chef de l’Etat.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici