[Gabon] Bureau Central des Douanes d’Owendo: Une administration désormais aux normes

0
34

Le Premier Ministre, Chef du Gouvernement, Julien Nkoghe Bekale, a effectué ce matin une visite inopinée au Bureau central des Douanes d’Owendo. Accompagné du Ministre de l’Economie et des Finances, Jean Marie Ogandaga et son Ministre Délégué, Sosthène Ossounggou Ndibangoye. Ce déplacement a permis au patron de l’administration gabonaise de toucher du doigt les conditions de travail des agents douaniers, ainsi que le fonctionnement du nouveau logiciel d’informatique (CONUCD).

Ayant instauré une politique visant à privilégier le dialogue et l’échange afin de rendre l’administration plus performante, le Chef du Gouvernement initie désormais des visites inopinées sur le terrain afin non seulement de toucher du doigt les réalités auxquelles sont confrontés les travailleurs, mais aussi de trouver les voies et moyens d’améliorer l’efficacité du service.

La délégation gouvernementale a ainsi visité, tour à tour, les bureaux de l’administration des Douanes, la salle d’informatique, le quai du nouveau port et le magasin servant au stockage du bois. ‘Le Premier Ministre a bien voulu, lui-même, toucher du doigt le fonctionnement de ce système informatique. Il est parti satisfait, car les choses vont dans le sens voulu par le Gouvernement’’, a déclaré le Ministre de l’Economie et des Finances, Jean Marie Ogandaga.

Le Directeur général des Douanes, Dieudonné Lewamouho Obissa a, pour sa part, présenté à l’assistance ce nouveau logiciel. D’après lui, la Conférence des Nations Unies pour le Commerce et le Développement (CONUCD) est un logiciel qui est utilisé par près de 85 pays. Il présente un certain nombre d’avantages comparé au précédent logiciel. L’une des missions de la Douane étant de procéder à la liquidation des recettes, ce système permettra la prise en compte au niveau du Trésor public des recettes une fois liquidées par l’Administration des Douanes. A cela s’ajoutera la dématérialisation. A ce niveau, a-t-il poursuivi, les opérateurs économiques ne seront plus en contact direct avec les inspecteurs des Douanes. Enfin, ce logiciel permettra une nette amélioration de la gestion des régimes douaniers.

Dieudonné Lewamouho Obissa a déclaré que la formation des informaticiens et des agents de l’administration des Douanes se poursuit normalement et que ces derniers sont désormais aguerris au niveau de la maitrise de l’outil.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici